Votre librairie en Brabant Wallon. Commandez vos livres en ligne, venez les chercher en magasin !

reparer les vivantsToute rentrée littéraire donne le vertige, et laisserait facilement croire qu'une fois lancée en librairie, il ne faudra guère de temps pour qu'elle soit oubliée, et remplacée par la suivante. Et donc que les livres passent, souvent sans laisser de traces.
Parfois cependant, émerge une oeuvre, dont on pressent qu'elle va compter, peut-être qu'elle va durer. Tant par ce qu'elle dit que par la manière dont elle le dit. La qualité d'écriture n'est pas donnée à tous
, ce serait trop facile. Encore moins lorsqu'elle parle d'un événement aussi peu poétique, apparemment, qu'une transplantation cardiaque.
Apparemment, car il s'agit quand-même de parler du coeur. Ecoutez : Ce qu'est le coeur de Simon Limbres, ce coeur humain, depuis que sa cadence s'est accélérée à l'instant de la naissance quand d'autres coeurs au-dehors accéléraient de même, saluant l'événement, ce qu'est ce coeur, ce qui l'a fait bondir, vomir, grossir, valser léger comme une plume ou peser comme une pierre, ce qui l'a étourdi, ce qui l'a fait fondre - l'amour. 
Dès cette phrase, on sait qu'on entre dans une écriture particulière, et qu'avec un peu de chance, elle nous entraînera loin.

signet 35 ansL'année 2013 qui se termine fut l'année de nos 35 ans.
Trente-cinq années au milieu des livres, un bonheur...
Trente-cinq années en compagnie des lecteurs, une chance...
Trente-cinq années d'indépendance, un défi...

Et cela à l'heure où l'on dit les librairies menacées, par la double arrivée du numérique, et des grands acteurs, principalement américains, de la vente en ligne.
L'enjeu est de taille, il faut y répondre.

Le numérique ? Nous sommes acteurs du changement, puisque nous pilotons un projet de portail de vente de livres numériques pour les libraires francophones de Belgique. Un portail qui devrait être effectif dans le courant du premier semestre 2014.

La vente en ligne ? Nous disposons d'un catalogue en ligne, sujet aux contraintes propres au marché belge, mais qui permet de visionner la plus grande partie des ouvrages publiés en français.
Notre raison d'être est cependant ailleurs, elle est d'abord d'être présents au coeur de la cité, de la région, et de présenter aux lecteurs une offre représentative de ce qui se publie. Graffiti, c'est quarante mille livres, c'est vingt-cinq mille nouveautés chaque année, c'est la possibilité pour tous de voir, de toucher, de respirer, de parler.

Nous restons fidèles au principe fondateur de notre librairie

Libraires indépendants pour esprits indépendants.

Lors de la rencontre du dimanche 13 octobre 2013 avec Alain Berenboom et Thomas Gunzig, nous les avions interrogés sur quelques-uns de leurs coups de coeur littéraires. Les voici, et nous remercions Elodie Cugnon, qui les a bien notés...

Alain Berenboom:
Chimamanda Ngozi Adichie (L’autre moitié du soleil)
Zadie Smith
Robert Charles Wilson (Spin)
John Edmund Gardner
R.K. Narayan (Le magicien de la finance)
Alice Munro (prix Nobel 2013 !)
Haruki Murakami (La fin des temps)


Thomas Gunzig:
Haruki Murakami (La course au mouton sauvage)
John Fante (Mon chien Stupide, Demande à la poussière)
Charles Bukowski (tout ou presque)
Yoko Ogawa
Hubert Selby (« La grève » dans Last exit to Brooklyn)
Thomas Bernhard (Mes prix littéraires)
Octave Mirbeau (Le journal d’une femme de chambre)
Harry Crews (Body)
Gustave Flaubert (L’éducation sentimentale)

Plus d'infos sur tous ces livres à la librairie, bien sûr.