Votre librairie en Brabant Wallon. Commandez vos livres en ligne, venez les chercher en magasin !

autodictionnaire voltaireIl peut paraître curieux de dire qu'il y a une actualité Voltaire. Aucun événement, aucune commémoration ne le signalent à notre attention.
Et pourtant... Les temps que nous vivons, où les replis sur soi, les intégrismes de tous poils, les peurs de l'autre nous rappellent que la pensée des Lumières est en péril, nous enjoignent de réagir.
Voltaire fut un des premiers intellectuels à tracer la voie vers la tolérance, l'esprit critique et l'autonomie de la pensée.
Il est donc très actuel, comme le montrera aussi André Versaille, qui publie aux Editions Omnibus un Autodictionnaire Voltaire, qui sera au centre de notre rencontre à la librairie.
Voici ce qu'en dit l'éditeur :

Nous voici conviés à une promenade en compagnie d'un des esprits les plus vifs et percutants que la France ait connus.
Véritable intellectuel au sens moderne du terme, Voltaire a abordé tous les domaines du savoir, de la société, de la religion, de la politique, de la langue. Ce touche-à-tout de génie a jugé et commenté son époque avec un souci de clarté et de pédagogie.
Par ailleurs, sa lutte (contre le fanatisme religieux qui va jusqu'à infecter la justice, et pour l'instauration de la tolérance) reste d'actualité : elle est au coeur des combats actuels.
André Versaille, à qui l'on doit un
Dictionnaire de la pensée de Voltaire par lui-même qui fit date, était le mieux placé pour organiser la pensée de ce géant desandre versaille Lumières selon le principe de l'Autodictionnaire : s'il a créé les entrées – conceptuelles (Despotisme, Fanatisme, Intolérance, Religion...) ; objets de débats (Arabes, Esclavage, Homosexualité, Juifs, Mahomet, Race) ; ou inattendues (Anthropophages, Castration, Cul, Droit de cuissage, Impuissance, Merde...) –, toutes les définitions sont de Voltaire, puisées dans son oeuvre colossale et sa correspondance.
U
ne longue préface-essai d'André Versaille éclaire cet autoportrait intellectuel, qui est aussi celui de son époque.

André Versaille a créé à Bruxelles en 1971 les Editions Complexe, et ensuite en 2007 les éditions qui portent son nom, spécialisées dans les domaines de l'Histoire et de la géopolitique. La littérature classsique est aussi une de ses passions.

Graffiti reçoit, le jeudi 14 novembre 2013,

en compagnie d'Isabelle Bary,

solitude du papillonLaurence Bertels et Aurelia Jane Leelarbre songes aurelia jane lee

à l'occasion de la sortie de leurs livres respectifs
La solitude du papillon, et L'arbre à songes
publiés tous deux par Luce Wilquin.

Laurence Bertels est journaliste au service culturel du quotidien
La Libre Belgique. La solitude du papillon est son premier roman.

"Pendant qu'Isabelle lit Madame Bovary pour la quatrième fois, se languit et s'interroge sur sa vie de couple, un accident survenu en montagne bouleverse l'existence de sa fille, Clara. Chrysalide appelée à devenir papillon, la jeune fille va surmonter de nombreux obstacles pour attirer enfin les regards vers elle... Elle passera ensuite sans transition de l'enfance à l'âge adulte, celui où les amours se déchirent, où les solitudes s'installent."

Lire la critique de Guy Duplat, dans La Libre;

Aurelia Jane Lee, née à Bruxelles en 1984, est licenciée en médiation des savoirs. L'arbre à songes est son cinquième roman.
Elle a reçu le prix Franz De Wever de l'Académie royale de langue et de littérature françaises
de Belgique pour son recueil de nouvelles L'amour, ou juste à côté (Éd. Luce Wilquin, 2007).

 L'arbre à songes est un vieil hêtre rouge dressé au milieu d'une vaste propriété retournée à l'état sauvage. Dans ce domaine vivent Abel, un écrivain misanthrope, et sa compagne Sauvane, au sujet de laquelle les rumeurs les plus extravagantes courent dans le village voisin. On y croise aussi des visiteurs clandestins : Thomas, jeune garçon passionné par la nature, qui ne ressemble pas aux autres gamins de son âge, et Madelon, adolescente férue de lecture qui passe là chaque année ses vacances d'été...

Deux jeunes romancières de chez nous, qui dialogueront avec Isabelle Bary, elle-même auteur chez Luce Wilquin.
Voir le site d'Isabelle Bary

 

Dans le cadre du premier Festival international du Film historique de Waterloo organisé par l'Echevinat de la Culture, nous vous invitons à une rencontre-dédicace exceptionnelle et qui promet d'être passionnante. Président du jury pour les films documentaires pour la durée du festival, le grand historien Thierry Lentz sera des nôtres le dimanche 20 octobre à 11h00.

thierry lentzNé en Moselle en 1959, Thierry Lentz a commencé sa carrière en enseignant le droit public et l'histoire du droit à l'Institut d’études administratives et politiques de l'université de Nancy (1983-1988) et à la faculté de droit de Metz (1984-1988). Il devient assistant parlementaire dans sa région pendant deux ans avant d’occuper un poste de direction dans le privé jusqu’à sa nomination en 2000 à la tête de la prestigieuse Fondation Napoléon à Paris. Ses très nombreuses publications sur la période du Consulat et du Premier Empire font de lui un des plus grands spécialistes de la période napoléonienne. Il est l’auteur notamment des quatre volumes consacrés l’Histoire du Premier Empire chez Fayard où il dirige actuellement la publication de l’intégralité de la Correspondance générale de Napoléon. Thierry Lentz poursuit par ailleurs ses recherches sur l'histoire générale et diplomatique, des institutions et administrations à l'époque de Bonaparte.

Outre la réédition récente de son étude sur l’assassinat de John F. Kennedy, il vient de publier aux éditions Cavalier Bleu une nouvelle édition de « Napoléon ou l’ambition française », un petit ouvrage synthétique et accessible qui, sous forme de mise en question d’idées reçues (Napoléon a-t-il trahi la Révolution ? Doit-il être considéré comme le père de nos institutions et le précurseur de la construction européenne ? A-t-il ruiné la France ? Est-il à son siècle ce que Hitler a été pour le suivant ?), permet d’évoquer l’ensemble du parcours d’un homme controversé, devenu une figure mythique et incontournable de l’Histoire de France.

En partenariat avec le Festival du Film historique de Waterloo, et l'Echevinat de la Culture.