Le blog du libraire. Quels sont les enjeux de notre métier de libraire aujourd'hui ?

Blog du libraire
L'homme qui marche

En marchant, en lisant, un lecteur nous écrit.

L’homme est né nomade, errant sur une terre qui n’est pas la sienne. Dressé sur ses pieds pour mieux se déplacer, il prend de la hauteur, et découvre ainsi l’horizon et son au-delà. Et l’homme se mit à marcher. Depuis lors, il est toujours en chemin, marchant et debout, découvrant le monde et lui-même.
Quoi de plus normal alors que de nombreux auteurs fussent des marcheurs impénitents et que de nombreux héros de romans soient des personnages en route ?

Il y a de nombreux récits de voyages à pied, souvent sous forme de pèlerinage en quelque sorte, vers des lieux forts ou saints. Et d’abord les maîtres en la matière :

 

LacarriereOree-Jacques Lacarrière : ses deux livres “ L’été grec” (Editions Terre Humaine) et “Chemin faisant” (Fayard) sont des classiques du genre. On vient aussi d’éditer ses poèmes, A l’orée du pays fertile“ (éditions Seghers), comme autant d’invitations aux voyages dans des pays connus, imaginaires ou intérieurs.
-Théodore Monod, grand marcheur dans le désert de Mauritanie, et ses nombreux livres dont Méharées, Le fer de Dieu, L'émeraude des Garamantes (Actes Sud)

Lire la suite...
 
Nouveau venu sur notre comptoir, l'excellent magazine Books

Nouveau venu sur notre comptoir : l’excellent magazine Books.

Books22Parmi les revues de critique bibliographique que nous suivons, nous comptons quelques magazines de vulgarisation, bien connus du grand Books21public. Certes, la tradition de consécration du Magazine littéraire est complémentaire des prospections littéraires de l’exigeant Matricule des anges. Néanmoins, parce qu’ils restent tous deux culturellement centrés sur le monde (parisien) des lettres françaises, ils n’ont pas vocation à recenser des essais non littéraires, pas plus qu'à adopter des points de vue étrangers. Pour ces deux aspects, ces périodiques destinés au grand public sont désormais utilement complétés par le dynamique magazine Books, nouvellement arrivé dans notre librairie.

Lire la suite...
 
Banksy New Year

Hommage au Street Art, d'où notre librairie tient son nom, c'est en compagnie de l'artiste de génie Banksy que Graffiti vous souhaite une heureuse année 2011.

Banksy est cet artiste engagé dont personne ne semble connaître l'identité exacte, mais dont la notoriété a fait le tour du monde. Banksy, star du street art, a commencé par couvrir les murs de Londres et de Bristol de ses pochoirs subversifs et décalés, avant de faire de même aux Etats-Unis, et plus récemment en Israël et en Palestine, où ses couvertures du mur de séparation n'ont fait qu'accroître sa réputation de poète activiste. Son business core, si l'on peut dire, car rien n'échappe au marketing de l'art contemporain, est le détournement visuel d'images habituellement banales. Ainsi de cette petite fille qui fouille au corps un bobby ; ou ce manifestant masqué qui ne lance pas un cocktail molotov, mais une gerbe de fleurs. Banksy flowers
C'est ce dernier pochoir qui figure en couverture de son ouvrage Wall and piece (Century), qui vient d'être publié en France sous le titre Guerre et spray (Alternatives). La force de cette oeuvre est avant tout dans l'image et son contexte, et on peut s'interroger sur le bien-fondé d'une traduction française des textes qui les accompagnent parfois, sans mettre en regard les originaux en anglais. Mais sans doute n'est-il pas inutile d'insister, comme le fait Banksy, sur le sens de son activisme. D'abord une charge politique contre la société consumériste et sa réalité sociale : "We can't do anything to change the world until capitalism crumbles. In the meantime we should all go shopping to console ourselves." Ensuite une défense de son art comme création à part entière, dont la matière première est le mobilier urbain : murs, lampadaires, cabines téléphoniques, dont l'usage est détourné, en toute illégalité, mais sans ce vandalisme qu'il dénonce chez les amateurs incompétents du graffiti.
A noter que le street art, et c'est la force redoutable du système, est sorti de la clandestinité pour entrer dans la sphère marchande. Banksy s'expose dans les musées aujourd'hui, "il vaut cher", et que pense-t-il du fait que son livre Wall and piece est imprimé en Chine, logique que son oeuvre ne peut que dénoncer par ailleurs ? Banksy wall
Sa traduction française accompagne la sortie du film Faites le mur ! (Exit through the gift shop), réalisé par Banksy lui-même. Il a été présenté aux festivals de Sundance, Berlin et Deauville.


 
<< Début < Précédent 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivant > Fin >>

Page 8 sur 12

Newsletter

Pour être tenu au courant des événements, activités et promotions de la librairie Graffiti, enregistrez-vous !
captcha