Votre librairie en Brabant Wallon. Commandez vos livres en ligne, venez les chercher en magasin !

Sur notre comptoir en ligne

Par Tesson sylvain...
€ 21.70
Par Mcewan, ian...
€ 20.00
Par Perez-reverte arturo...
€ 22.50
Par Jacobsen, roy...
€ 21.00
Par Vuillard eric...
€ 16.00
Par Daoud kamel...
€ 23.90
Plus dans nos rayons

Commande en ligne

1. Remplissez votre panier.

2. Confirmez votre commande.

3. Venez chercher vos livres chez Graffiti.

Rechercher un livre dans la base de données (Plus d'un million d'articles disponibles) :


Rechercher un livre numérique

* Vous serez redirigé vers notre boutique numérique

Jean-Christophe Rufin, le 31 mai 2017

rufinzibelineA la demande du Cercle Chapel, notre librairie a lancé une invitation à Jean-Christophe Rufin, qui sera donc présent à Waterloo le mercredi 31 mai.
La rencontre aura lieu à la Chapelle musicale Reine Elisabeth à 19h30, et sera animée par Sophie Creuz, libraire chez Graffiti.

Cette rencontre est ouverte à tous, en entrée libre,

Elle sera suivie, pour ceux qui le désirent, d'un repas (payant).

 

Réservation souhaitée.chapelle musicale logo

 
Conférence à l'Atelier du voyage

musumeci-trafiquants-dhommesCe mercredi 10 mai à 20h, l'Atelier du voyage, dont notre librairie est partenaire, invite
Giampaolo MUSIMECI
pour une conférence sur le thème de son livre (Editions Liana Levi)
Trafiquants d'hommes

Le trafic de migrants est un business international, le deuxième après la drogue en terme de profits.
De plus en plus d'hommes et de femmes fuient la misère et les guerres en Asie, en Afrique. Ils empruntent des chemins périlleux pour rejoindre l'Europe de Schengen. Pour réaliser leurs rêves, ils ont besoin de passeurs.
Derrière chaque nom, chaque visage ou chaque cadavre qui parvient jusqu'en Europe, se cache une histoire qui a duré des mois, coûté des milliers d'euros et enrichi ces trafiquants organisés, qui utilisent les réseaux sociaux, les moyens de communications les plus sophistiqués et la technologie la plus avancée. C’est ainsi qu’en Méditerranée a eu lieu la plus efficace opération de trafic de l’histoire où en un mois et demi 15 grand bateaux ont amené 5 000 migrants de Turquie en Italie.

PAF 7€ - A 20h, à la Maison communale de Waterloo

 
<< Début < Précédent 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivant > Fin >>

Page 1 sur 65

Newsletter

Pour être tenu au courant des événements, activités et promotions de la librairie Graffiti, enregistrez-vous !

Notre blog lecture

Joie, de Clara Magnani

Littérature française

magnani-joieRome, 2014, fin de l’été. Alors qu’il lisait sur sa terrasse ensoleillée, le cœur de Giangiacomo – dit Gigi – s’est arrêté. Une mort rapide, sans douleur, comme il l’avait toujours souhaitée, se souvient sa fille Elvira, appelée en urgence.
Quelques jours plus tard, la jeune

Continuer la lecture

Rosa, de Marcel Sel

marcel-sel-rosa"La vengeance du fils", ou "J'emmerde le père" eussent été des titres possibles, suggère malicieusement le narrateur de ce beau et fort roman. Car au premier abord il s'agit bien d'une question de filiation, à travers l'écriture d'un livre que le père, fils d'immigré italien, impose à son

Continuer la lecture


Denise au Ventoux, de Michel Jullien

jullien-denise-au-ventouxEntrant dans un roman publié par les éditions Verdier, le lecteur sait qu’il trouvera-là une belle écriture, une de celles qui cheminent avec le thème pour le faire chanter ; non pas à la manière d’un souteneur mais de façon toute musicale.
Ou picturale, s’il s’agit de Michel

Continuer la lecture


Le dimanche des mères, de Graham Swift

Littérature étrangère

swift-le-dimanche-des-meres.Ce septième roman de Graham Swift (Le pays des eaux) est une merveille de finesse et d’intelligence. D’une journée particulière, d’un instant anecdotique, l’auteur élabore un roman qui ne cesse de se déployer pour rendre hommage à la littérature.
Ce dimanche de printemps 1934, Jane

Continuer la lecture


La chair, de Rosa Montero

montero-la-chairLa chair est faible, dit-on. Et l'âge n'arrange pas les choses, à en croire certains auteurs. Il est même des moments de la vie où elles peuvent basculer. D'où une certaine angoisse sans doute devant le temps qui passe, et le besoin de le raconter. 
Soledad vient d'atteindre la soixantaine.

Continuer la lecture