Votre librairie en Brabant Wallon. Commandez vos livres en ligne, venez les chercher en magasin !

Amazon again

Des lecteurs anglais boycottent Amazon
(Un article publié le 14 décembre 2012 dans Livres-Hebdo, avec le magazine professionnel anglais The bookseller).

Les libraires britanniques indépendants voient revenir vers eux des clients d’Amazon indignés par l’évasion fiscale du libraire en ligne. Les Anglais s’engagent auprès des librairies indépendantes!
Le site de notre confrère The Bookseller publie, dans un article daté du 14 décembre, des témoignages de libraires ravis de voir que de plus en plus de personnes préfèrent acheter des livres dans des librairies indépendantes plutôt qu’à Amazon. Ce «contrecoup» fait suite à la couverture médiatique concernant l’évasion fiscale de la société Amazon (voir notre actualité). Un libraire, David Dawkins, affirme ainsi: «Nous avons certainement vu un petit afflux de nouveaux clients qui disent vouloir être des consommateurs éthiques et ne sont simplement plus heureux avec Amazon. Ça fait plaisir à voir». Une autre, Morag Watkins, qui avait affiché à la fenêtre de sa librairie un poster de l’Association des libraires, sur lequel était inscrit «Nous payons nos impôts», déclare: «Un nombre signifiant de clients a dit: “nous prenons la décision d’aller chez vous plutôt que chez Amazon“», rapporte le site. Une pétition a été lancée par les libraires Frances et Keith Smith (sur change.org) pour demander à Amazon à payer ses impôts. «En attendant qu’ils le fassent, pensez s’il vous plaît à acheter dans les magasins locaux et indépendants au lieu d’Amazon», encouragent-ils. De plus, un rapport du consultant Simon Kucher bat en brèche la réputation d’Amazon de proposer des prix bas. Selon le rapport, la stratégie d’Amazon consiste à offrir des prix concurrentiels seulement pour le top 20 des bestsellers. Ce rapport intervient dans un contexte tendu. Depuis plus de trois ans, les services fiscaux de la Grande-Bretagne (ainsi que de l’Allemagne et de la France) enquêtent sur Amazon. Les ministres des finances des trois pays ont notamment engagé une démarche auprès de l’OCDE pour mettre fin à cette évasion fiscale.