Votre librairie en Brabant Wallon. Commandez vos livres en ligne, venez les chercher en magasin !

Purge, de Sofi Oksanen

Purge

C'est un roman qui, dès sa parution au mois d'août, avait trouvé un excellent écho critique, et d'emblée l'intérêt des lecteurs. Venu de Finlande, gratifié déjà des prix littéraires les plus prestigieux de son pays, il vient de recevoir le Prix Femina étranger 2010, en même temps que le Grand Prix littéraire du Conseil nordique, émanant des cinq pays du Nord de l'Europe, et considéré comme un Nobel régional. Impressionnant, mais pas trop étonnant.
Car Purge est vraiment un grand livre. Il débute en 1992, dans une Estonie qui vient de se libérer du joug soviétique, mais évidemment pas de son histoire et de ses pesanteurs. Une vieille femme, Aliide, recluse dans sa ferme, recueille chez elle, un peu contre son gré, une jeune fille, Zara. Mais celle-ci, qui fuit un compagnon proxénète, caricature de ces trafiquants de chair fraiche que la disparition du communisme a vu éclore, n'arrive pas chez Aliide par hasard. Et c'est toute la trame du livre qui en découle : une histoire particulière relie ces deux femmes, et cette histoire est aussi celle de l'Estonie depuis la seconde guerre mondiale.
On a peine à imaginer la réalité que vivent les femmes et les hommes dans un pays occupé. La falsification du langage, la compromission, voire la collaboration, mais aussi pour certains le courage de résister et le risque permanent. Et malgré tout cela, la vie ordinaire et ses passions. Purge raconte aussi une terrible histoire d'amour.

Sofi Oksamen Purge, roman traduit du finnois par Sébastien Cagnoli, Editions Stock, 2010.