Votre librairie en Brabant Wallon. Commandez vos livres en ligne, venez les chercher en magasin !

Le club des inscorrigibles optimistes

Le club optimistesUne des découverte de la rentrée 2009. Pour vous le présenter, voici le commentaire d’Hubert Artus, sur le site Rue89 : une parfaite évocation d’un livre qui ravira ses lecteurs.
“Vous prenez « Une vie française » de Jean-Paul Dubois, vous y ajoutez la guerre d’Algérie, y mettez Sartre et Kessel comme figures intellectuelles de références, et vous avez un Club des incorrigibles optimistes à Denfert-Rochereau. Roman d’adolescence (de Michel Marini, 12 ans en 1959, amateur de rock et de baby-foot) et roman de l’Europe des années soixante. Igor, Sacha, Pavel, et bien d’autres, ont fui Pologne, Roumanie ou Russie, et vivent à Paris. Ils sont nostalgiques du vrai socialisme. Ils jouent aux échecs dans une arrière-salle, parlent politique, écrivent. Une arrière-salle où on croise Sartre et Kessel. Qui jouent aux échecs. Pour Marini, il y a aussi la guerre d’Algérie, spectre national et familial… C’est cette balance entre la vie familiale et la vie intellectuelle non seulement d’un pays, mais d’un continent, que donne à voir Guenassia.”

Jean-Michel Guenassia : Le club des incorrigibles optimistes, Albin Michel, 2009, 754p.