Votre librairie en Brabant Wallon. Commandez vos livres en ligne, venez les chercher en magasin !

Montaigne et son lecteur Bernard Lobet, le mardi 11 juin 2013

montaigne lobetLe rejet des systèmes et l'absence de concept nouveau ne sont pas des raisons suffisantes pour écarter l'auteur des Essais de toute considération philosophique. Michel de Montaigne est indissociablement écrivain et philosophe. Son style épouse les inflexions de sa pensées et capte fidèlement les moindres agitations de son esprit. S'il décide de coucher ses réflexions sur le papier pendant une vingtaine d'années, c'est pour essayer son jugement, le mettre à distance critique, le confronter à ceux des Anciens, mais aussi pour se libérer des préjugés et des dogmes, quelle que soit l'autorité qui les formule. Quant à l'unité de sa pensée, elle réside en lui-même : son corps et son esprit sont les seuls sujets de ses investigations. (notice de l'éditeur)

Voici un livre qui se lit comme un roman, et qui peut servir de porte d'entrée à l'oeuvre jugée difficile de Michel de Montaigne. Il remet le texte de Montaigne dans une perspective intéressante pour le lecteur qui considère que la philosophie est aussi une forme d'exercice. Montaigne, dit Bernard Lobet, était moins un essayiste qu'un essayeur, "l'essai étant une tentative d'exprimer des expériences et de mettre son jugement à l'épreuve". Ecrivain et philosophe, Montaigne met son jugement à l'épreuve, c'est le sens de ce qu'il appelle "Essais".

Avez-vous su méditer et manier votre vie ?

Ces paroles de Montaigne nous rappellent donc qu'il reste un compagnon de lecture et de pensée. Rien de tel qu'un ami de Montaigne pour montrer le chemin, avec érudition et clarté.

Bernard Lobet, philosophe de formation, journaliste de profession, est membre de la Société Internationale des Amis de Montaigne.
Une rencontre chez Graffiti le mardi 11 juin à 20h, à l'occasion de la publication de son livre
Montaigne, la Réflexion à l'essai (Editions Ousia).

Entrée libre.