Le blog de la librairie Graffiti. Nos lectures, notices et critiques en littérature étrangère.

Littérature étrangère
Goat Mountain, de David Vann

davidvanngoatDepuis l'écriture de « Sukkwan Island »,son premier roman traduit en français, David Vann s'extirpe de la violence de sa famille. « Goat Mountain »  y revient.
L'enfant qu'il était, transfiguré par ses récits, est tué ou se fait meurtrier, le corps pris dans la glace de l'Alaska paternelle, ou la fournaise californienne, maternelle. Chaque phrase, longue ou brève, est pénétrée de l'urgence à dire, et au plus juste, la tragédie de cette existence, et le miracle d'avoir échappé à son destin.
Dans Goat Mountain, le narrateur revient à une partie de chasse au cerf avec son grand-père, son père, et un ami, et à l'absence de lien qui les relient. La crosse d'un fusil dans la main est tout ce qu'ils partagent. David Vann comprend qu'au-delà de la banalité du mal, et de la folie ordinaire de cette famille emblématique d'une certaine Amérique, résonnent les échos du chaudron primitif dont nous sommes issus. La narration de cette chasse en enfer, hallucinante, terrifiante, a la tenue et la portée d'un chant orphique. Dante n'est pas loin, le Styx étant ici une forêt pleine de serpents et de plantes vénéneuses, avec en écho, la malédiction qui nous poursuit, de
puis que Caïn tua son frère. Un roman et un auteur hors norme.

David Vann : Goat Mountain, traduit de l'nglais (Etats-Unis) par Laura Derajinski, Gallmeister, 2014, 256p, 23€.

Ce livre vous intéresse ? Réservez-le ici

 
Dans le grand cercle du monde, de Joseph Boyden

danslegrandcercledumondeboydenAprès « Le chemin des âmes » et « Les saisons de la solitude », l’auteur canadien anglophone revient sur les territoires indiens qu’il connaît bien. Descendant lui-même d’Indiens et d’Irlandais catholiques, il explore le rapprochement forcé de ces peuples qui n’ont jamais cessé de se méconnaître, jusqu’à hypothéquer encore aujourd’hui la vie du peuple amérindien. Cette fois, il remonte à l’année 1650. Hurons et Iroquois se livrent une guerre sans merci, qui trouve un relais chez les premiers arrivants Français. Le roman progresse autour d’un père jésuite, d’un chef Huron et de sa jeune captive Iroquois, des êtres magnifiques, que tout oppose et qui pourtant partagent sans le savoir les mêmes aspirations, des croyances proches et une même destinée. Brutalité rituelle, monologues intérieurs, poésie, richesse anthropologique, compose un roman somptueux sur un tragique malentendu, celui de l’Occident massacrant la haute culture de ceux qu’ils prenaient pour des sauvages.

Joseph Boyden : Dans le grand cercle du monde, traduit de l'anglais (Amérique) par Michel Lederer, Albin Michel, 2014, 608p.



Ce livre vous intéresse ? Réservez-le ici

 
Les Endormeurs, de Anna Enquist

endormeurs enquistDéroutant, le nouveau roman d’Anna Enquist entre dans le mystère de l’anesthésie, l’endormissement de la douleur physique, et la met en regard de la psychanalyse qui elle, tente d’éveiller la conscience à la souffrance psychique. Fine psychologue elle-même, elle insère ces deux pratiques au sein d’une même famille et en explore les contradictions.
Suzanne est une anesthésiste ultra compétente, plus douée pour le monde des urgences que pour la vie hors de l’hôpital « ce monde dans lequel on n’a pas réponse à tout ». Son frère Drik est psychiatre, tout comme son mari, plus habiles à libérer la parole de leurs patients que la leur. Suzanne est amenée à superviser un jeune interne, qui s’avère être aussi le patient de son frère et le petit ami de sa fille.
Un échiquier qui vole en éclat sous le coup de pulsions non contrôlées, de non-dits, de frustrations mises en sommeil depuis l’enfance. Sous les nombreux aspects cliniques de ce roman, Anna Enquist excelle à donner à entendre les tempétueux silences d’êtres, plus doués pour l’action que pour l’introspection, et qui s’endorment eux-mêmes à coup d’opiacés, de whisky ou de fuite en avant.

Anna Enquist : Les Endormeurs, traduit du néerlandais (Pays-Bas) par Arlette Ounanian, Actes Sud, 2014, 368p, 22,80€

 
<< Début < Précédent 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivant > Fin >>

Page 7 sur 56

Newsletter

Pour être tenu au courant des événements, activités et promotions de la librairie Graffiti, enregistrez-vous !
captcha