La librairie Graffiti. Découvrez l'agenda de nos activités.

Valérie Hirsch, le dimanche 15 février 2015 à 11h

valerie hirschValérie hirsch chez Graffiti le dimanche 15 février à 11h30
pour présenter son livre
"Les Sud-Africains"
paru dans la collection "Lignes de vie d'un peuple" aux Editions Henry Dougier

Marqués par 360 ans de colonialisme et par la politique de l’apartheid, les Sud-Africains sont encore influencés parsud-africains les traumatismes du passé. Mais les jeunes, qui grandissent ensemble sur les bancs d’école, impulsent une nouvelle dynamique, libérée des préjugés racistes. La nation reprend des couleurs… En témoignent le succès de nouveaux entrepreneurs noirs, indiens ou métis partis de rien; la vitalité de la société civile, qui continue à se battre pour l’idéal d’une justice sociale pour tous; la créativité artistique et le développement des échanges avec le reste du continent.

La route est longue: la jeune démocratie est menacée par la corruption, la mal gouvernance et les multiples tensions liées aux inégalités sociales qui sont parmi les plus élevées au monde. Malgré ces écueils, les enfants de Mandela avancent et ont beaucoup à nous apprendre dans un monde confronté à la montée de l’intolérance et des extrémismes.

Valérie Hirsch est correspondante des journaux Le Soir, Le Temps et Ouest France, ainsi que la RTBF, la radio suisse romande, RTL et TV5 en Afrique du sud où elle vit depuis 1996. Elle coordonne également le projet de parrainage Sizanani de jeunes lycéens.

Pour en savoir plus sur le programme de parrainage Sizanani, le Sizanani mentorship program :
www.sizanani.blogspot.com

 Et sur la collection "Lignes de vie d'un peuple"

 
Laurent Gaudé, le 21 janvier 2015 à 20h.

laurent gaudeUne rencontre longtemps désirée, et que les Editions Actes Sud rendent possible...

Laurent Gaudé chez Graffiti

le mercredi 21 janvier 2015 à 20h
à l'occasion de la sortie de son livre (chez son éditeur habituel)
"Danser les ombres"

Un livre très "gaudéen", dans la lignée solaire tracée par Laurent Gaudé depuis ses premiers livres.

Il y a des constantes dans l'oeuvre de Laurent Gaudé. Sous le soleil, les heures sombres de la vie, toujours transcendées par la fraternité : Eldorado  ou l'espoir souvent déçu des immigrants clandestins, Ouragan ou le chant des rescapés de la tempête qui ravagea La Nouvelle Orléans. Et aujourd'hui, Danser les ombres, ou les destins croisés d'un groupe d'amis à Port-au-Prince, en Haïti, une terre souvent cruelle, bâtie sur l'ombre du vaudou, où résident peut-être en partie sa force de résistance et sa créativité. 
C'est donc, entre autres, l'histoire de Lucine qui revient à Port-au-Prince après quelques années d'éloignement en province, et qui renoue avec ceux qui avaient partagé avec elle les heures de lutte contre le président Aristide. C'est un peu le bonheur qui est conté, à travers une série de personnages pleins d'empathie. Jusqu'au tremblement de terre, dont nous est restituée avec justesse la douleur des survivants et la grande fraternité qui s'ensuivit, pour se terminer ici en un étonnant chant choral, où se mêlent en un même cortège les morts et les vivants, à charge pour ceux-ci de "scander la marche pour appeler le jour".

De livre en livre, Laurent Gaudé tisse une "cartographie de la fraternité", pour reprendre une expression de son éditeur.

Laurent Gaudé : Danser les ombres, Actes Sud, 2015, 250p

Plus d'infos sur le livre, sur le site des Editions Actes Sud

 
Jean-Philippe Schreiber, le 25 janvier à 11h

jean philippe schreiberLes temps ne sont pas à l'angélisme. Plus que jamais il est nécessaire de repérer ce qui nous permet de vivre ensemble, les valeurs de tolérance, de respect de l'autre, et la capacité de partager un espace commun sans lui imposer ses propres opinions. Sans oublier en ces moments tragiques, l'humour. En somme, ce qu'on pourrait décrire sous le terme de laïcité, et que nous pensons être un des enjeux capitaux de nos sociétés aujourd'hui.
Mais qu'est-ce que la laïcité ? On sait que d'un pays à l'autre, d'une société à l'autre, les sens divergent. Et vivons-nous vraiment dans un état laïque ?

Pour en savoir plus, rien de tel que le débat suscité par les livres, et en l'occurence le dernier livre de Jean-Philippe Schreiber "La Belgique, Etat laïque... ou presque" publé aux Editions Espace de libertés. Car la Belgique est constitutionnellement un Etat laïque, érigé tel quel par ses pères fondateurs, les constituants de 1831, désireux de séparer rigoureusement le politique du religieux. Mais la réalité est un peu différente, dit Schreiber. Les cultes sont subventionnés, les réseaux scolaires sont dédoublés, et l'Etat s'entoure encore parfois de symboles religieux. Faut-il abroger tout cela, comme le pense l'auteur, afin de séparer l'Etat de toute conception théologique ?
L'actualité du livre, et l'actualité tout court, nous ont incité à en débattre prochainement chez Graffiti, lieu de rencontres et de débat, ouvert aux opinions plurielles.

Jean-Philippe Schreiber sera présent chez Graffiti le dimanche 25 janvier 2014 à 11h, pour un débat mené par Bernard Lobet, et modéré par Philippe Goffe

Jean-Philippe Schreiber est diplômé de l’Université libre de Bruxelles et de l'École des hautes études en sciences sociales (Paris). Docteur en philosophie et lettres (1993), il est depuis 1996 professeur à l'Université libre de Bruxelles (ULB), où il a dirigé de 2003 à 2007 le Centre interdisciplinaire d’étude des religions et de la laïcité (CIERL), dans lequel il a fait toute sa carrière. Professeur ordinaire à l'ULB, il y enseigne notamment l’histoire des religions et des institutions. Il est également directeur de recherches au Fonds national de la recherche scientifique. Il a créé un portail Internet intitulé « Observatoire des Religions et de la Laïcité » (ORELA), site d'information et d'analyse sur l'actualité des religions. (source Wikipedia)
Nous l'avions déjà reçu en 2013 à l'occasion de la sortie de son livre "La crise de l'égalité".

Bernard Lobet est philosophe de formation et journaliste à RTL.

La Belgique, Etat laïque... ou presque, Espace de libertés, 2014, 152p, 12 euros.

Cette rencontre a reçu l'appui de l'Association culturelle et laïque de Waterloo.

 
<< Début < Précédent 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivant > Fin >>

Page 10 sur 45

Newsletter

Pour être tenu au courant des événements, activités et promotions de la librairie Graffiti, enregistrez-vous !

Notre blog lecture

La succession, Jean-Paul Dubois (Points-Seuil)

Littérature française

La mélancolie de l’auteur d’Une vie française fait merveille dans cette histoire d’héritage encombrant. De Miami ,où il a fuit danser le mambo et jouer à la pelote basque pour ne pas exercer auprès de son père, le narrateur revient à la mort de celui-ci. Mais réintégrer une famille

Continuer la lecture

Nora Webster, Colm Toibin (10/18)

Littérature étrangère

Cette chronique de la vie de famille en Irlande dans les années soixante révèle le grand art de Colm Toibin, se mettre entièrement du côté de son personnage. Une mère fort en gueule, dure avec elle-même et les siens mais aussi exemplative du renoncement que suppose être femme en Irlande

Continuer la lecture


Sigma, Julia Deck, (Editions de Minuit)

Littérature française

Cette dystopie dans le monde de la finance et des marchands d’art, entraine le lecteur au cœur de notre modèle culturel en l’exagérant à peine. Une Organisation (Sigma) pénètre les milieux influents pour veiller à qu’ils distillent une parole lisse et des idées convenues, qui

Continuer la lecture


Les fantômes du vieux pays, Nathan Hill (Gallimard)

Littérature étrangère

Pour un premier roman, c’est un coup de maître ! John Irving a adoré cette radioscopie tragi-comique des Etats-Unis de 1968 au 11 septembre. Un jeune universitaire tente d’enseigner Shakespeare à des étudiants en marketing et se réfugie dans les jeux vidéos. Son roman est en panne mais

Continuer la lecture


Philip Roth dans la Pléiade

Dernières lectures

Après Philippe Jaccottet, Mario Vargas Llosa et Kundera, Philip Roth entre de son vivant dans la Bibliothèque de La Pléiade. Ce premier volume rassemble les premières nouvelles et romans (1959-1977) qui l’ont propulsés dans la cour des grands auteurs américains. Après Goodbye Columbus, Le

Continuer la lecture