Votre librairie en Brabant Wallon. Commandez vos livres en ligne, venez les chercher en magasin !

Michel Bernard, le 20 avril 2017

Avec Michel Bernard, pour évoquer Maurice Ravel dans la grande guerre

bernard-les-forets-de-ravel

Le jeudi 20 avril 2017, Michel Bernard
no
us fait le plaisir et l'honneur d'une double visite à Waterloo pour nous entretenir de deux figures majeures de l'art auxquelles il a consacré de somptueux romans
"Les forêts de Ravel" et "Deux remords de Claude Monet"
(La Rable ronde)

A 11h, à la Chapelle musicale Reine Elisabeth,
en prélude à un concert du Trio Zadig, une conférence
"Maurice Ravel dans la Grande Guerre".

A cette époque, fragile, trop petit, trop âgé, Ravel est refusé par l’armée. Pourtant le compositeur, qui vient d’achever son Trio en la majeur s’obstine et finit par être enrôlé à l’arrière, près de Verdun. « L’énorme concerto du front » ne cessera de hanter la musique de Maurice Ravel. « Les forêts de Ravel »(La Table ronde), le livre que Michel Bernard lui consacre, entre admirablement dans ces mois de 1916, où l’ennui, les remords et les forêts nourrissent les silences de la création.
(La conférence est entrée libre - Le concert est payant et est à réserver www.musicchapel.org)

bernard-deux-remords-claude-monet



A 20h, à la librairie, il évoquera avec nous, en plus de Maurice Ravel, la figure de Claude Monet,
hanté lui aussi par la guere de 1870 et par la Grande Guerre

Lui qui ne cessa pourtant de célébrer la vie et ses couleurs.

(Entrée libre - réservation souhaitée)





 
L'âme des peuples, avec Colette Bareckman et Jurek Kuczkiewicz, le mercredi 22 février à 20h

Un éditeur, une collection, deux auteurs
Nevicata, L'âme des peuples, Colette Braeckman et Jurek Kuczkiewicz

Une rencontre exceptionnelle chez Graffiti le mercredi 22 février 2017 à 20h.

ame-des-peuplesaltalt

Nevicata
Dans le paysage éditorial belge, il est un éditeur dont l'horizon est le grand large. On le rencontre souvent là où souffle le vent de la découverte et des voyages, proches ou lointains. Il publie peu, mais ce qu'il offre à la lecture porte le double sceau de la connaissance et de la passion. De la Sicile à la Terre de feu, du Sultanat d'Oman aux sommets des Andes ou de l'Himalaya, des terres d'Afrique aux paysages de l'Inde, ils sont nombreux ceux qui veulent voir le monde comme une aventure à vivre. Car si l'on veut réellement découvrir les peuples que l'on visite, il faut les comprendre.
A côté des grands récits et des documents publiés par Nevicata, L'âme des peuples y est une collection de petits livres consacrés à des pays, des régions, des métropoles, "qui ouvrent grandes les portes de l'histoire, des cultures, des religions et des réalités socio-économiques que les guides touristiques ne font qu'entrouvrir". Une trentaine de titres sont parus, toujours écrits par des auteurs qui ont une connaissance intime des régions dont ils parlent.

C'est évidemment le cas pour Colette Braeckman et Jurek Kuczkiewicz que nous recevons le mercredi 22 février à 20h.

On ne présente plus vraiment
Colette Braeckman, journaliste au journal Le Soir, grande chroniqueuse des bonheurs et des malheurs de l'Afrique. Les deux volumes qu'elle publie dans la collection L'âme des peuples, Congo, Kinshasa aller-retour et Rwanda, Mille collines, mille douleurs, sont empreints d'une profonde empathie, rarement désabusée, pour des pays et des peuples qui forment en quelque sorte une seconde patrie et une seconde famille.

On peut en dire autant de Jurek Kuczkiewicz, chef du service étranger du journal Le Soir, qui publie Pologne, La noblesse de la terre, pays qu'il connaît bien, on s'en doute. Un pays qui a bien besoin de sortir des stéréotypes qu'on a tendance à lui accoler, un pays devenu un des grands pays européens, oscillant entre nationalisme et ouverture optimiste vers le large.

 Vers le site des Editions Nevicata

 
Guy Haarscher, le dimanche 19 février à 11h

guy-haarscher
Penser les droits de l’homme au regard de la philosophie, de la politique et de la justice est une des spécialités de Guy Haarscher, professeur émérite à l’ULB, et professeur au Collège d’Europe et à la Duke University aux Etats-Unis. C’est dire qu’il est particulièrement sensible aux dérives des valeurs qui fondent nos démocraties, tant en Europe qu’aux Etats-Unis.
Alerté, comme nous le sommes tous, par le grignotage progressif, insidieux des droits fondamentaux que sont lahaarscher comme un loup. liberté d’opinion et de conscience, Guy Haarscher analyse dans son dernier ouvrage « Comme un loup dans la bergerie », la perversion de la tolérance détournée au nom de ces mêmes droits par un nouvel obscurantisme, qui sous couvert du vivre ensemble, brandit « l’offense » et invoque « la délicatesse », pour nous inciter à l’auto-censure, voire à la censure. Et voilà le blasphème qui revient dans le champ du politique et le créationnisme qui s’invite aux cours de biologie….
Nos droits fondamentaux, nos lois, nos combats pour la liberté à l’auto-détermination et à la liberté d’expression se trouvent gravement menacés. Comment nos sociétés démocratiques peuvent-elles se prémunir contre ces loups entrés dans la bergerie? Comment remettre la raison au centre du projet commun, préserver l’esprit critique et la liberté de penser ? Des questions d’une brûlante actualité que nous débattrons avec Guy Haarscher.

Guy Haarscher est l'invité de Graffiti le dimanche 19 février à 11h.


Son livre : Comme un loup dans la bergerie. Les libertés d'expression et de pensée au risque du politiquement correct, Editions du Cerf.

Pour en savoir plus :
Guy Haarscher sur wikipedia
Le site des Editions du Cerf


 
<< Début < Précédent 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivant > Fin >>

Page 3 sur 46

Newsletter

Pour être tenu au courant des événements, activités et promotions de la librairie Graffiti, enregistrez-vous !

Notre blog lecture

La succession, Jean-Paul Dubois (Points-Seuil)

Littérature française

La mélancolie de l’auteur d’Une vie française fait merveille dans cette histoire d’héritage encombrant. De Miami ,où il a fuit danser le mambo et jouer à la pelote basque pour ne pas exercer auprès de son père, le narrateur revient à la mort de celui-ci. Mais réintégrer une famille

Continuer la lecture

Nora Webster, Colm Toibin (10/18)

Littérature étrangère

Cette chronique de la vie de famille en Irlande dans les années soixante révèle le grand art de Colm Toibin, se mettre entièrement du côté de son personnage. Une mère fort en gueule, dure avec elle-même et les siens mais aussi exemplative du renoncement que suppose être femme en Irlande

Continuer la lecture


Sigma, Julia Deck, (Editions de Minuit)

Littérature française

Cette dystopie dans le monde de la finance et des marchands d’art, entraine le lecteur au cœur de notre modèle culturel en l’exagérant à peine. Une Organisation (Sigma) pénètre les milieux influents pour veiller à qu’ils distillent une parole lisse et des idées convenues, qui

Continuer la lecture


Les fantômes du vieux pays, Nathan Hill (Gallimard)

Littérature étrangère

Pour un premier roman, c’est un coup de maître ! John Irving a adoré cette radioscopie tragi-comique des Etats-Unis de 1968 au 11 septembre. Un jeune universitaire tente d’enseigner Shakespeare à des étudiants en marketing et se réfugie dans les jeux vidéos. Son roman est en panne mais

Continuer la lecture


Philip Roth dans la Pléiade

Dernières lectures

Après Philippe Jaccottet, Mario Vargas Llosa et Kundera, Philip Roth entre de son vivant dans la Bibliothèque de La Pléiade. Ce premier volume rassemble les premières nouvelles et romans (1959-1977) qui l’ont propulsés dans la cour des grands auteurs américains. Après Goodbye Columbus, Le

Continuer la lecture