Votre librairie en Brabant Wallon. Commandez vos livres en ligne, venez les chercher en magasin !

Aux frontières de l'Europe

Aux frontières de l'EuropeDe la Laponie finlandaise à Odessa en Ukraine, en un voyage vertical de trente trois jours et sept mille kilomètres aux frontières de l'Europe, c'est l'âme d'un continent que raconte Paolo Rumiz, dans cet ouvrage qui le place dans la lignée d'un Nicolas Bouvier. Ecrivain-voyageur reconnu en Italie où il écrit pour La Repubblica, son origine triestine l'a naturellement porté à s'intéresser à ces zones frontières qu'ont constituées au fil du temps le rideau de fer et puis sa disparition, et enfin en 2007 l'entrée dans l'espace Schengen de plusieurs pays d'Europe orientale. "Le coeur de l'Europe bat à l'est", écrit-il. En compagnie de Monika, sa compagne polonaise, et muni d'un leste bagage de six kilos, il a parcouru à pied, en bus, en train, plus que des Etats modernes, d'anciennes contrées frontalières englouties par la géopolitique, aux noms oubliés de Botnie, Carélie, Livonie, Mazurie, Boudjak, Bucovine. Ou encore la Courlande, dont parla si bien Jean-Paul Kaufmann dans un autre livre magnifique. L'histoire violente du siècle précédent a durement marqué ces régions et leurs habitants, mais c'est là que, malgré la corruption et l'économie souvent mafieuse, Rumiz a trouvé plus de fraternité, d'authenticité, de curiosité. Notre côté de l'Europe, celui de l'Union où nous vivons, le laisse assez critique : dans un entretien intéressant au Courrier International, il le dit clairement : "Je reproche à l'Europe et à l'Italie de dormir et de ne pas se rendre compte des forces nationalistes et centrifuges qui la tiraillent". En spécialiste de l'histoire des Balkans, il sait de quoi il parle, et ses propos font écho jusque chez nous...Paolo Rumiz

Paolo Rumiz : Aux frontières de l'Europe, récit traduit de l'italien par Béatrice Vierne, Editions Hoëbeke, 2011, 20€.