Votre librairie en Brabant Wallon. Commandez vos livres en ligne, venez les chercher en magasin !

Du sensible à l'oeuvre

DusensibleLa Lettre volée rassemble autour de la philosophie de la perception de Merleau-Ponty, plusieurs chercheurs internationaux qui se penchent sur le rapport nourricier avec lequel Merleau-Ponty a envisagé les arts (peinture, littérature).
Sous la direction d’Emmanuel Alloa et d’Adnen Jdey, l’ouvrage se divise en trois parties, la première restitue son esthétique si particulière en ce qu’elle envisage à la fois la matérialité de l’objet artistique, tableau ou texte, sans rien perdre de ce qu’il déclenche dans le corps et l’esprit. Une pensée sensible, qui cherche à lier ensemble l’œil et la main, la matière et l’imaginaire, le temps et l’espace, en même temps, sans éluder le mystère de cette alchimie féconde entre ce qui est, et ce qui n’est déjà plus, entre ce qui a précédé une création qui s’ouvre sur ce qui est encore à venir. Passionnante, tant pour l’artiste que pour celui qui regarde.
La seconde partie rassemble des cours, écrits, dialogues entretenus avec les arts et avec certains de ses représentants (Proust, Cézanne, Paul Klee, Paul Valéry).
Le dernier volet témoigne des horizons que Merleau-Ponty a ouvert, non seulement en philosophie mais aussi dans le champ artistique, en ce compris dans des disciplines qu’il a peu ou pas abordés, la sculpture, la danse, le théâtre, la musique ou la photographie, « phénoménologues malgré eux ».

Du sensible à l'oeuvre, sous la direction d'Emmanuel Alloa et d'Adney Jdey, La lettre volée, Bruxelles, 320p, 24€