Votre librairie en Brabant Wallon. Commandez vos livres en ligne, venez les chercher en magasin !

La chair, de Rosa Montero

montero-la-chairLa chair est faible, dit-on. Et l'âge n'arrange pas les choses, à en croire certains auteurs. Il est même des moments de la vie où elles peuvent basculer. D'où une certaine angoisse sans doute devant le temps qui passe, et le besoin de le raconter. 
Soledad vient d'atteindre la soixantaine. Elle pourrait être heureuse dans son boulot, commissaire en art qui tente de mettre sur pied pour la Bibliothèque nationale de Madrid, une exposition sur les écrivains maudits. Mais comme son nom l'indique, elle est seule. Son amant vient de la quitter pour une épouse plus jeune, et pour donner le change elle s'attire les services d'un gigolo, qu'elle paiera fort cher tout en en tombant amoureuse. Situation sans issue ?
C'est avec subtilité, et en creux avec humour, que Rosa Montero met en scène ces questions délicates que sont l'attirance des femmes pour des hommes plus jeunes, le choix de ne pas avoir d'enfant, mais aussi le lent affaissement des corps, et le sexe toujours présent, toujours désiré, mêlé au furieux besoin d'aimer.
On parlait d'humour, et c'est l'effet miroir de ce livre, où une certaine Rosa Montero, journaliste de son état, remet certaines choses en place, permettant à l'auteur d'exposer sa formidable érudition en matière de littérature, et de donner la furieuse envie de lire ces auteurs dont elle parsème son roman. Qui est qui ? Peu importe, le plaisir est intense...

Rosa Montero : La chair, roman traduit de l'espagnol par Myriam Chirousse, Editions Métailié, 2017, 191p.

Ce livre vous intérsse. Réservez-le ici
ou sa version numérique ici