Votre librairie en Brabant Wallon. Commandez vos livres en ligne, venez les chercher en magasin !

L'âme des peuples, avec Colette Bareckman et Jurek Kuczkiewicz, le mercredi 22 février à 20h

Un éditeur, une collection, deux auteurs
Nevicata, L'âme des peuples, Colette Braeckman et Jurek Kuczkiewicz

Une rencontre exceptionnelle chez Graffiti le mercredi 22 février 2017 à 20h.

ame-des-peuplesaltalt

Nevicata
Dans le paysage éditorial belge, il est un éditeur dont l'horizon est le grand large. On le rencontre souvent là où souffle le vent de la découverte et des voyages, proches ou lointains. Il publie peu, mais ce qu'il offre à la lecture porte le double sceau de la connaissance et de la passion. De la Sicile à la Terre de feu, du Sultanat d'Oman aux sommets des Andes ou de l'Himalaya, des terres d'Afrique aux paysages de l'Inde, ils sont nombreux ceux qui veulent voir le monde comme une aventure à vivre. Car si l'on veut réellement découvrir les peuples que l'on visite, il faut les comprendre.
A côté des grands récits et des documents publiés par Nevicata, L'âme des peuples y est une collection de petits livres consacrés à des pays, des régions, des métropoles, "qui ouvrent grandes les portes de l'histoire, des cultures, des religions et des réalités socio-économiques que les guides touristiques ne font qu'entrouvrir". Une trentaine de titres sont parus, toujours écrits par des auteurs qui ont une connaissance intime des régions dont ils parlent.

C'est évidemment le cas pour Colette Braeckman et Jurek Kuczkiewicz que nous recevons le mercredi 22 février à 20h.

On ne présente plus vraiment
Colette Braeckman, journaliste au journal Le Soir, grande chroniqueuse des bonheurs et des malheurs de l'Afrique. Les deux volumes qu'elle publie dans la collection L'âme des peuples, Congo, Kinshasa aller-retour et Rwanda, Mille collines, mille douleurs, sont empreints d'une profonde empathie, rarement désabusée, pour des pays et des peuples qui forment en quelque sorte une seconde patrie et une seconde famille.

On peut en dire autant de Jurek Kuczkiewicz, chef du service étranger du journal Le Soir, qui publie Pologne, La noblesse de la terre, pays qu'il connaît bien, on s'en doute. Un pays qui a bien besoin de sortir des stéréotypes qu'on a tendance à lui accoler, un pays devenu un des grands pays européens, oscillant entre nationalisme et ouverture optimiste vers le large.

 Vers le site des Editions Nevicata