Votre librairie en Brabant Wallon. Commandez vos livres en ligne, venez les chercher en magasin !

Le mercredi 3 février, Philippe Maystadt pour parler de l'Euro

philippe-maystadt
2002 - 2016. Alors que tous les jours nous manipulons des euros sans nous poser trop de questions, l'Euro lui-même semble en poser beaucoup. Le feuilleton de la crise grecque a mis au jour les difficultés qu'ont les Etats de la zone Euro à mener des politiques cohérentes entre elles, révélant ainsi les conditions fragiles dans lesquelles il a été lancé. Mais nous, qu'en penser ? Entre les "anti-euros" traditionnels et les nouveaux "abolitionnistes", c'est l'existence même de l'Euro qui est mise en question. Or s'il était l'aboutissement d'un long processus, il était aussi un fameux pari et surtout un choix politique à la dimension d'un continent.
C'est de ce projet, avec ses réussites et ses échecs, que viendra nous parler

Le mercredi 3 février 2016 à 20h,
Philippe Maystadt
Ministre d'Etat
à l'occasion de la publication de son livre
L'Euro en question(s)
Editions Avant-propos

Ce livre traite de questions relatives à l'UEM, l'Union économique et monétaire, et non à l'UE, l'Union européenne.
Ainsi que le précise d'emblée l'auteur, il fautmaystadt-euro-en-questions impérativement distinguer les deux.
"Il y a d'une part le cercle large qui comprend des Etats qui ne voient dans l'UE qu'un grand marché unique et, pour cetains d'entre eux, une machine à subsides. Il y a d'autre part le noyau dur qui regroupe les Etats qui ont voulu aller plus loin dans l'intégration en unifiant leur politique monétaire et qui doivent aujourd'hui continuer dans cette voie en intégrant d'autres politiques. C'est le 'principe de différenciation' cher à Jacques Delors".

Saut qualitatif, aller simple pour un voyage encore incertain, ou aller-retour assuré par défaut de conception et manque d'unité ? L'Euro reste un pari.

Philippe Maystadt, Ministre d'Etat, est Docteur en droit et Candidat en philosophie et lettres de l'Université catholique de Louvain, il est également Master of Arts in Public Administration de la Claremont Graduate School. Il a été pendant dix ans Ministre belge des Finances, pendant cinq ans président du Comité intérimaire du Fonds monétaire international et pendant douze ans président de la Banque européenne d’investissement. Il a participé pendant plus de vingt ans aux réunions du Conseil Ecofin. Il faut aussi professeur de droit public de l’économie à l’Université catholique de Louvain.