Votre librairie en Brabant Wallon. Commandez vos livres en ligne, venez les chercher en magasin !

Monique Lévi-Strauss chez Graffiti le jeudi 13 novembre à 20h

monique-levi-strauss"Le récit de mon enfance peut se lire comme un témoignage : le destin singulier d'une enfant belge, fille de mère juive, à qui on impose de vivre en Allemagne de 1939 à 1945 sous le IIIe Reich."

Rencontre avec
Monique Lévi-Strauss 

le jeudi 13 novembre 2014 à 20h
pour son livre
"Une enfance dans la gueule du loup" (Editions du Seuil).


Curieux destin en effet pour cette adolescente de mère juive emmenée en Allemagne, avec toute la famille, par un père aux idées pacifistes et à une perception tronquée du nazisme. Six années de dissimulation, le danger étant permanent et toute imprudence pouvant trahir. C'est donc un témoignage bouleversant que Monique Lévi-Strauss livre ici, avec le léger regret de ne pas l'avoir fait auparavant. Mais au lendemanin de la guerre, "personne pour m'écouter", dit-elle, et la vie normale reprenait son cours.
Mais pour elle, cette vie normale ne fut pas une vie ordinaire. Départ pour les Etats-Unis, où elle accompagne sa mère américaine, et où elle étudie. Puis retour en France où la famille vivait avant la guerre, et où elle entre peu à peu dans la vie intellectuelle parisienne, rencontrant notamment Jacques Lacan. Parfaite polygotte, elle traduit pour lui des textes de Freud et de Mélanie Klein. Et un soir, au cours d'un dîner, elle rencontre un ethnologue qui chercje lui aussi un traducteur, mais de l'anglais cette fois. Ce sera donc une traductrice. L'ethnologue était Claude Lévi-Strauss.

On est alors en 1949. "C'est ici, dit-elle, que s'arrêtent mes confidences."levi-strauss-enfance-gueule-du-loup
Espérons que d'autres suivront...

 Plus d'infos sur le site des Editions du Seuil