Votre librairie en Brabant Wallon. Commandez vos livres en ligne, venez les chercher en magasin !

Elie Barnavi chez Graffit le 27 novembre à 20h

"Si Dieu n'existe pas,
la mort perd beaucoup de son charme
" (Jean d'Ormesson)

barnavidieuxcouvwebLe 27 novembre à 20h, Graffiti reçoit eliebarnaviElie Barnavi

À l’occasion de l’exposition “Dieu(x), modes d’emploi” qui, après Bruxelles, a ouvert ses portes à Paris,  un ouvrage éponyme paraît aux Editions André Versaille. Rédigé par Elie Barnavi, il offre un aperçu de l’un des rares phénomènes humains véritablement universels : le phénomène religieux.

L'ambition de ce livre est d’introduire le lecteur à l’expérience religieuse dans toute sa richesse foisonnante, telle qu’elle s’exprime à travers les gestes quotidiens que posent les hommes et les communautés.

Les textes sont d’Élie Barnavi, historien, diplomate israélien et directeur scientifique du Musée de l'Europe à Bruxelles tandis que la postface est de Régis Debray. Sculptures, objets d'art, photos, films et bornes interactives s'emploient à éclairer, pour les visiteurs, la variété des croyances et des cultes de par le monde. […] L'exposition et l'ouvrage cherchent avant tout à informer plutôt qu'à démontrer, à étonner plutôt qu'à convaincre. Ils s'adressent à tous ceux qui sont soucieux de comprendre leur époque dans sa relation avec le sacré.

Né en Roumanie d'un père issu d'une lignée de rabbins russes, Elie Barnavi est citoyen israélien.  Après des études d’histoire et de sciences politiques à l’université hébraïque de Jérusalem, à l’université de Tel aviv et à la Sorbonne, il a été nommé professeur d’histoire de l’Occident moderne à Tel aviv tout en dirigeant le Centre d’études internationales.

Spécialiste du XVIe siècle français et européen, notamment des guerres de religions, il est professeur émérite d’histoire de l’Occident moderne à l’université de Tel-Aviv. Connaisseur averti du conflit israélo-arabe, Élie Barnavi a été ambassadeur d’Israël en France au moment de la seconde Intifada, de 2000 à 2002. Militant de toujours de la paix israélo­-palestienne, il a participé aux négociations parallèles qui ont suivi les accords d’Oslo.

Parmi ses publications récentes, citons Les Religions meurtrières (Flammarion), Jean Frydman, tableaux d’une vie pour servir à l’histoire de notre temps (Le Seuil) et La Révolution européenne, 1945-2007 (avec Kzrysztof Pomian, chez Perrin).
Il est actuellement Conseiller scientifique auprès du Musée de l’Europe à Bruxelles et rédacteur en chef du site Europe hebdo.

,