Votre librairie en Brabant Wallon. Commandez vos livres en ligne, venez les chercher en magasin !

Graffiti à la Foire du livre de Bruxelles, du 1er au 5 mars

Cette année encore, Graffiti sera présent à la Foire du livre de Bruxelles sur le stand

ECHAPPEES AFRICAINES : ESPACE  DE RENCONTRES ET LIBRAIRIE DEDIEE
AUX LITTERATURES D’AFRIQUE ET DES CARAIBES

en association avec l'Ong Coopération Education Culture (CEC) et la Foire du Livre
et avec le soutien de Wallonie Bruxelles International (WBI)
Du 1er au 5 mars 2012 – stand 303

 


Depuis une dizaine d'années, Graffiti a étendu son champ d'action à un appui aux libraires de la Francophonie du Sud. Pour donner un écho à cet engagement, notre librairie s'est associée à la Foire du Livre, et à l’Ong Coopération Education Culture (CEC) afin de les aider à donner une visibilité particulière aux littératures des pays du Sud et aux contextes dans lesquels elles s'expriment.

Vu l’actualité politique, et par conséquent littéraire, il a été décidé de créer un événement spécifique autour de ce qu’on appelle les « révolutions arabes ». La librairie « Echappées africaines » rassemblera cette année, en plus de sa sélection d'auteurs d'Afrique et des Caraïbes, des livres d’auteurs originaires des pays du Maghreb et en rapport avec l’actualité. Des petites maisons d’éditions issues de ces pays seront représentées par l’intermédiaire d’une structure de diffusion/distribution spécialisée « L’Oiseau Indigo ». Et avec un autre éditeur en invité vedette, les Editions Elyzad de Tunis, qui présentent un catalogue littéraire remarquable.

En plus de la librairie, quatre rencontres sont proposées au public.
Si l'une de ces rencontres vous intéresse, nous disposons de quelques cartes d'entrée gratuite à la Foire.
Inscrivez-vous en nous envoyant un courriel à Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

Programme

JEUDI 1ER MARS à 12H (Lieu : FORUM LE SOIR)
COMMENT ECRIRE SOUS DES REGIMES DE DICTATURE/EN TRANSITION ? COMMENT DIRE LE MONDE QUI VIENT ? QUEL ROLE POUR L’ECRIVAIN ?

Dictature : le mot déjà désigne un usage immodéré de la parole, sans retenue. La dictature, art de la parole, est technique d’oppression. Face à elle et la violence de ses assignations, c’est comme une sourde rumeur qui se glisse dans les moindres interstices. L’hiver dernier, la rumeur a enflé, au point de fissurer l’édifice et de le faire parfois craquer. Lorsque le dictateur est chassé, la parole alors refleurit.
  Avec :
Boualem SANSAL (Algérie), Rue Darwin, Gallimard, 2011
Alaa EL-ASWANI (Egypte), Chronique de la révolution égyptienne, Actes Sud, 2011
Emna Belhaj YAHIA (Tunisie), Jeux de rubans, Editions Elyzad, 2011
Animateur : Baudouin Loos – Le Soir
Séance de dédicaces sur le stand « Echappées africaines » (stand 303): 13h

 
VENDREDI 2 MARS A16H (Lieu : POLICE DE CARACTERE)

LE PRINTEMPS ARABE ET APRES ?
La métaphore de la saison a fait désormais long feu. Après des régimes de grand banditisme, le pillage éhonté des richesses, après l’indignité érigée comme forme de gouvernement des esprits et des corps, c’est bien les questions posées par la modernisation sociale et politique, et dont les réponses doivent être inventées sans doute à part des modèles occidentaux, eux-mêmes mal en point, qu’il convient de poser.
  Avec :
Jean-Pierre FILIU, La Révolution arabe, Dix leçons sur le soulèvement démocratique, Fayard, 2011
Elisabeth DALDOUL,Editrice, Editions Elyzad (Tunis)
Yara EL GHABDAL, Les printemps arabes (collectif), Mémoire d’Encrier, 2011  
Animateur : Willy Vandervorst - RTBf
Séance de dédicaces sur le stand « Echappées africaines » (stand 303): 17h

 
SAMEDI 3 MARS – 19H  (Lieu : FORUM LE SOIR)
HAÏTI, À PORTÉE D’ÉCRITURE
Le séisme du 12 janvier 2010 a infligé à un pays déjà exsangue en raison de l’incurie reconduite depuis si longtemps et de l’âpreté des rapports sociaux, un désastre sans nom. Très vite, les femmes et les hommes de lettres ont capté les mots pour évoquer l’absence, le désarroi, le ravaudage des consciences en charpies. La faille est là, et les écrivains de la génération actuelle l’inscrivent au cœur de leur méditation qui est aussi une médiation.
  Avec :
Rodney SAINT-ELOI, Récitatif au pays des Ombres, Mémoire d’Encrier, 2011
Makenzy ORCEL, Latrines, Mémoire d’Encrier, 2011
Michel LE BRIS, fondateur du Festival Etonnants Voyageurs qui a lieu en Haïti du 1er au 4 février 2012.
Animateur : Yves Chemla

LUNDI 5 MARS – 14H (lieu : FORUM LE SOIR)
ECRIRE, ÉDITER ET LIRE DANS LE SUD
Comment se définir, en tant qu’auteur, éditeur ou lecteur lorsque l’histoire récente est en proie à des bouleversements, tel un séisme, des révolutions ou tout simplement dans un pays où la précarité ne donne pas facilement accès aux livres ? Quels sont les changements qui pourraient être induits par ces bouleversements ? La chaîne du livre permet-elle de diffuser dans le Sud, à temps et en tenant compte des moyens matériels, les productions de ceux-là même qui pensent le changement, et qui décrivent un imaginaire commun ?
  Avec :
Rodney SAINT-ELOI, Directeur, Editions Mémoire d’Encrier (Montréal-Haïti)
Agnès ADJAHO-AVOGNON, ancienne libraire de la librairie Notre-Dame à Cotonou, ancienne directrice de l’Association Internationale des libraires francophones (Bénin)
Elisabeth DALDOUL, Editrice, Editions Elyzad (Tunis)
Animateur: Philippe Goffe – Librairie Graffiti