Votre librairie en Brabant Wallon. Commandez vos livres en ligne, venez les chercher en magasin !

iBoy

iBoy

Grands ados., Bandes urbaines, vengeance.

Tom, 16 ans, est un ado. comme les autres. Il vit à Crow Town, une cité grise comme il en existe partout en Angleterre. Ce soir là, il va rendre visite à Lucy, son amie d’enfance dont il rêve qu’elle pourrait bien un jour devenir sa petite amie. Arrivé au pied de la tour de Lucy, Tom est percuté de plein fouet par un iPhone, lancé volontairement, qui lui défonce le crâne. A son réveil à l’hôpital, il apprend que les médecins n’ont pas pu extraire tous les fragments de l’ iPhone de son cerveau. Il découvre aussi avec stupéfaction qu’il est connecté aux réseaux web et internet du monde entier et qu’il a accès à tous les portables du monde. Il se découvre aussi invulnérable et capable d’envoyer de puissantes décharges électriques neutralisant plusieurs adversaires en même temps. C’est comme ça qu’il apprend que l’iPhone a été balancé depuis l’appartement de Lucy par un des membres de la bande qui terrorise le quartier et que pendant ce temps là, son amie se faisait agresser sexuellement par les autres membres de la bande, le tout filmé sur téléphone portable afin de d’appeler d’autres membres du gang à participer à la fête. Avide de vengeance et capable grâce à la vidéo de reconnaitre les auteurs de l’agression, Tom/iBoy va se poser en justicier. D’abord simple manipulation d’infos données anonymement à la police, il va peu à peu perdre sa personnalité face à un iBoy insensible et totalement dénué d’émotions. Mais Tom s’interroge, a-t-on vraiment le droit de se faire justice ? Lorsqu’il demande à Lucy si elle se sent mieux de voir ses agresseurs punis, elle répond oui et non car rien ne réparera jamais ce qu’elle a subi. Tom se trouve devant un choix, humain avec une conscience et la connaissance des répercussions de ses actes ou iBoy désincarné ?

Un roman violent pour décrire une jeunesse très violente à la fois dans ses actes et surtout dans son absence totale de conscience et de sensibilité. Un vide existentialiste comblé par des actes durs perçus comme une simple fatalité. Un roman qui pose la question du rôle moral du justicier. A une époque où fourmillent dans la littérature et au cinéma des héros invincibles et justiciers, ce roman pose des questions et tente d’apporter quelques réponses.

Une écriture prenante qui ne lâche pas le lecteur.

Age de lecture :

Pour lecteur averti à partir de 14 ans.

Auteur : Brooks Kevin
Editeur : La Martinière j.