Votre librairie en Brabant Wallon. Commandez vos livres en ligne, venez les chercher en magasin !

Le studio de l'inutilité

 

 

Vertu de l'inutilité ! Quand elle rime avec curiosité paresseuse, sédimentation heureuse d'amitié, de lectures savantes et de temps délicieusement et prétendument perdu. Fin sinologue, critique d'art, traducteur, essayiste et romancier, Simon Leys a de grandes passions, aux nombres desquelles la mer, la littérature et la peinture chinoise, mais aussi quelques écrivains occidentaux qu'il a longuement fréquenté. Ce recueil rassemble des articles et des conférences sur des auteurs qui ont tenté de vivre malgré leur époque, en restant eux-même, c'est-à-dire lucides et intègres. Des écrivains qui maniaient l'ironie et l'indignation mais aussi l'allégeance à la vie, et qui à l'égal de George Orwell cultivaient « le dégoût des toutes les nauséabondes orthodoxies qui se disputent notre âme » et n'oubliaient pas d'aller regarder pousser la rhubarbe au jardin. Comme eux, Simon Leys se méfie de ceux qui, par la force veulent faire le bonheur de l'Humanité, sans lui demander son avis.

On y retrouve son propre tempérament à résister à l'arbitraire et à la bêtise avec ténacité, feu ou humour. Des traits qu'il a trouvé chez les grands lettrés chinois et qu'il retrouve chez G.K. Chesterton l'auteur anglais du XIXème, Joseph Conrad, Orwell, Le Prince de Ligne, Henri Michaux, ou même la philosophe Simone Weil.

Simon Leys : Le Studio de l’inutilité, Flammarion, 2012, 304p, €20.

Commander ce livre