Votre librairie en Brabant Wallon. Commandez vos livres en ligne, venez les chercher en magasin !

Lire avec Graffiti
DVD du mois : 3 coeurs, de Benoît Jacquot

Dans une ville de province, une nuit, Marc rencontre Sylvie alors qu’il a raté le train pour retourner à Paris. Ils errent dans les rues jusqu’au matin, parlant de tout sauf d’eux-mêmes, dans un accord rare. Quand Marc prend le premier train, il donne à Sylvie un rendez-vous, à Paris, quelques jours après. Ils ne savent rien l’un de l’autre. Sylvie ira à ce rendez-vous, et Marc, par malheur, non. Il la cherchera et trouvera une autre, Sophie, sans savoir qu’elle est la soeur de Sylvie…

"On n'a jamais vu Benoît Poelvoorde aussi juste, sobre et touchant". Le Soir

"Le plus beau film d'amour de l'année". Moustique

3 coeurs , un film de Benoît Jacquot, Cineart, 2015, 22,50 € - disponible à la librairie.

 


Source: www.cineart.be

 
La mémoire est une chienne indocile, de Elliot Perlman

Alors qu’il va fumer une dernière cigarette sur le trottoir de l’hôpital, Adam Zignelik sympathise avec un balayeur Noir en sortie conditionnelle. Contre toute attente, ce dernier devient son confident, le dépositaire que ce dernier témoin de l’Holocauste choisi pour raconter ce qu’il a toujours tu. Historien, il a recueilli des témoignages sonores inédits de rescapés des camps. Plusieurs histoires se croisent dans le New York d’aujourd’hui, interrogent le devoir de mémoire et deux formes d’ oublis insupportables, celui de la condition faites aux Juifs, et celle faites aux Noirs.

Elliot Perlman, La mémoire est une chienne indocile, 10/18, 2015, 792 p., 11,10 €.


Ce livre vous intéresse ? Réservez-le ici.

 

 
Le voyage d'Octavio, de Miguel Bonnefoy

Octavio, colosse analphabète est à l’image de beaucoup de ses compatriotes vénézuéliens, un homme plein de richesse qui se laisse exploiter par habitude. Il fréquente des receleurs, voleurs de patrimoine, par amour des belles choses. Contraint de fuir son bidonville, il trouve dans la nature la beauté, la sagesse, la profusion d’une flore, d’une faune pleines de ressources. Elu par la culture populaire et celle des premiers temps, Octavio renoue sans s’en rendre compte avec le paradis perdu d’avant la peste du népotisme et des pétrodollars. Fable et parabole, ce premier roman parfaitement maîtrisé, enchante, ravi, émeut le lecteur conquit par un réalisme magique à la Garcia Marquez.

Miguel Bonnefoy, Le voyage d'Octavio, Rivages, 2015, 128 p., 15,00 €.


Ce livre vous intéresse ? Réservez-le ici.

 
Evariste, de François-Henri Désérable

L’histoire d’un génie comme il n’y en a qu’un par siècle … Celui-ci pourtant en vit grandir plus d’un. Evariste Galois naquit en 1811 et fut le témoin singulier des journées révolutionnaires de 1830 avant de tirer sa révérence, brutalement à vingt ans, sur le pré, aux premières lueurs du jour. Derrière les murs de l’Ecole Polytechnique, il entend le bruit des canons et des fusils, voit s’édifier les barricades ; il y rédige son mémoire sur « les conditions de résolubilité des équations par radicaux », qui deviendra son testament légué à la postérité et révolutionnera les mathématiques modernes. Cette biographie romancée, à la fois décoiffante et enchanteresse, drôle et frénétique, si lit comme un roman d’Alexandre Dumas, donne à voir le visage d’une jeunesse se jouant de la contrainte académique pour donner libre cours à son génie poétique. Evariste fut aux mathématiques ce que Rimbaud fut à la poésie … un génie absolu.


François-Henri Désérable, Evariste, Gallimard, 2015, 176 p., 16,90 €.


Ce livre vous intéresse ? Réservez-le ici.

 

Le premier roman historique de ce tout jeune auteur sort en poche. Nous suivons ceux qui vont mourir, dans leur dernier journée, juste avant qu’ils ne posent leur tête sous la guillotine. Marie-Antoinette en chemise, Lavoisier, marquant son livre d’un signet avant de monter à l’échafaud, Charlotte Corday et Robespierre pour finir, lui qui les envoya tous, tête contre tête dans le panier d’osier. Remarquable rendues, ces dernières heures disent assez l’absurde terreur de la loterie de l’Histoire.

François-Henri Désérable, Tu montreras ma tête au peuple, Folio, 2014, 208 p., 6,20 €.

Ce livre vous intéresse ? Réservez-le ici.

 
La Belgique, Etat laïque... ou presque, de J-Ph. Schreiber

La Belgique Etat laïqueLes temps ne sont pas à l'angélisme. Plus que jamais il est nécessaire de repérer ce qui nous permet de vivre ensemble, les valeurs de tolérance, de respect de l'autre, et la capacité de partager un espace commun sans lui imposer ses propres opinions. Sans oublier en ces moments tragiques, l'humour. En somme, ce qu'on pourrait décrire sous le terme de laïcité, et que nous pensons être un des enjeux capitaux de nos sociétés aujourd'hui.
Mais qu'est-ce que la laïcité ? On sait que d'un pays à l'autre, d'une société à l'autre, les sens divergent. Et vivons-nous vraiment dans un état laïque ?

Pour en savoir plus, rien de tel que le débat suscité par les livres, et en l'occurence le dernier livre de Jean-Philippe Schreiber "La Belgique, Etat laïque... ou presque" publé aux Editions Espace de libertés. Car la Belgique est constitutionnellement un Etat laïque, érigé tel quel par ses pères fondateurs, les constituants de 1831, désireux de séparer rigoureusement le politique du religieux. Mais la réalité est un peu différente, dit Schreiber. Les cultes sont subventionnés, les réseaux scolaires sont dédoublés, et l'Etat s'entoure encore parfois de symboles religieux. Faut-il abroger tout cela, comme le pense l'auteur, afin de séparer l'Etat de toute conception théologique ?
L'actualité du livre, et l'actualité tout court, nous incitent à en débattre prochainement chez Graffiti.

Jean-Philippe Schreiber : La Belgique, Etat laïque... ou presque, Espace de libertés, 2014, 152p, 12 euros.

 
<< Début < Précédent 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivant > Fin >>

Page 6 sur 62