Le blog de la librairie Graffiti. Nos lectures, notices et critiques au rayon policier.

Policiers - SF
La forêt des ombres

David Miller, écrivain et embaumeur, reçoit un jour l’excentrique proposition d’un vieux paraplégique. En échange d’un salaire mirobolant, il accepte de s’isoler avec sa famille durant un mois dans un chalet perdu au milieu de la forêt noire avec pour seule occupation, l’écriture d’un roman consacré au Bourreau 125, tueur en série retrouvé mort 25 ans auparavant. Trop heureux de pouvoir s’évader d’un quotidien morose, Miller accepte et part avec sa famille retrouver le vieillard et sa compagne. Bien vite pourtant, les secrets qui jaillissent de la documentation du vieux Doffre transforment l’agréable villégiature en un huis-clos incontrolable : La psychose s’installe… L’écriture, efficace et machiavélique, transforme cette intrigue à la Shining en une oeuvre originale et maitrisée de bout en bout : frissons garantis !

Franck Thilliez
La forêt des ombres

Ed. Le Passage

 
Les hommes qui n’aimaient pas les femmes

Après le lancement d’une collection de policiers en format de poche (pour plus de détails, cliquer ici), Actes Sud publie ce mois les premiers volumes d’une collection en grand format consacrée au genre créé par Edgar allan Poe. Baptisée « Actes noirs », elle compte à ce jour deux volumes.
L’un d’eux, « Les hommes qui n’aimaient pas les femmes », vaut son pesant d’or (d’autant que le bouquin fait presque 600 pages) ! Coup d’essai, coup de maître pour l’éditeur arlésien et son auteur, Stieg Larsson.
« Les hommes qui n’aimaient pas les femmes – Millenium 1? (car deux volumes poursuivront celui-ci) nous raconte l’enquête menée par Mikhael Blomkvist, un journaliste de la revue financière Millenium, pour élucider une affaire vieille de quarante ans.
Au sortir d’un procès perdu pour diffamation, Blomkvist, grand pourfendeur des magouilles et des crapules de la finance, est contacté par Henrik Vanger, un vieil industriel dont l’empire est sur le déclin. En 1966 la nièce de Vanger disparaissait purement et simplement lors d’une réunion sur l’île familiale. Quarante ans après, rongé et toujours obsédé par ce qu’il considère comme étant un meurtre jamais résolu probablement perpétré par un des membres de sa famille, il engage Blomkvist pour une durée d’un an… Celui-ci viendra séjourner sur l’île glacée du nord de la Suède et sous couvert de rédaction d’une chronique familiale, mènera son enquête au sein du clan Vanger… Mais comment résoudre un mystère dont plusieurs dizaines d’années de recherches policières et personnelles n’ont pu venir à bout ?
Haletant, sombre et magnifiquement rythmé, les « Hommes qui n’aimaient pas les femmes » de Stieg Larsson est un excellent polar et, qui plus est, une lecture idéale pour cet été.

Stieg Larrson
Les hommes qui n’aimaient pas les femmes
Actes noirs – Actes Sud

 
La cité des jarres

Les meurtres ne sont pas, à Reykjavik , cette sale habitude prise par les grandes mégalopoles ultraviolentes que sont New-York, L.A., Londres ou Rio de Jaineiro . Quand l’inspecteur Erlendur se voit chargé du meurtre d’un vieil homme, Holberg , assassiné dans son salon, il comprend vite que sa relative tranquillité islandaise vient, en un violent coup de cendrier, de prendre fin. D’autant que l’assassin a pris un malin plaisir à laisser un message pour le moins énigmatique : « je suis lui ».

Quelques jours plus tard, alors que la police découvre des milliers d’images pornographiques dans le disque dur de la victime, Erlendur met la main sur la photographie d’une tombe d’enfant que dissimulait Holberg dans le bureau, l’affaire prend une tournure inattendue… Ce premier roman, écrit avec une grande maîtrise, saura plaire aux amateurs de polars.

Arnaldur Indridason
La cité des jarres
Points Seuil

 
<< Début < Précédent 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivant > Fin >>

Page 8 sur 13

Newsletter

Pour être tenu au courant des événements, activités et promotions de la librairie Graffiti, enregistrez-vous !

Notre blog lecture

La succession, Jean-Paul Dubois (Points-Seuil)

Littérature française

La mélancolie de l’auteur d’Une vie française fait merveille dans cette histoire d’héritage encombrant. De Miami ,où il a fuit danser le mambo et jouer à la pelote basque pour ne pas exercer auprès de son père, le narrateur revient à la mort de celui-ci. Mais réintégrer une famille

Continuer la lecture

Nora Webster, Colm Toibin (10/18)

Littérature étrangère

Cette chronique de la vie de famille en Irlande dans les années soixante révèle le grand art de Colm Toibin, se mettre entièrement du côté de son personnage. Une mère fort en gueule, dure avec elle-même et les siens mais aussi exemplative du renoncement que suppose être femme en Irlande

Continuer la lecture


Sigma, Julia Deck, (Editions de Minuit)

Littérature française

Cette dystopie dans le monde de la finance et des marchands d’art, entraine le lecteur au cœur de notre modèle culturel en l’exagérant à peine. Une Organisation (Sigma) pénètre les milieux influents pour veiller à qu’ils distillent une parole lisse et des idées convenues, qui

Continuer la lecture


Les fantômes du vieux pays, Nathan Hill (Gallimard)

Littérature étrangère

Pour un premier roman, c’est un coup de maître ! John Irving a adoré cette radioscopie tragi-comique des Etats-Unis de 1968 au 11 septembre. Un jeune universitaire tente d’enseigner Shakespeare à des étudiants en marketing et se réfugie dans les jeux vidéos. Son roman est en panne mais

Continuer la lecture


Philip Roth dans la Pléiade

Dernières lectures

Après Philippe Jaccottet, Mario Vargas Llosa et Kundera, Philip Roth entre de son vivant dans la Bibliothèque de La Pléiade. Ce premier volume rassemble les premières nouvelles et romans (1959-1977) qui l’ont propulsés dans la cour des grands auteurs américains. Après Goodbye Columbus, Le

Continuer la lecture