Le blog de la librairie Graffiti. Nos lectures, notices et critiques en littérature française.

Littérature française
Rapport sur moi - L'invité mystère, de Grégoire Bouiller

Grégoire Bouillier pratique l’autofiction avec détachement, humour noir et lucidité. Rapport sur moi sort en poche alors que L’invité mystère paraît aux belles éditions Allia. Rompant totalement avec le nombrilisme, il recense les ratés de son enfance et de sa vie d’adulte sans épanchement. Entre Le petit Nicolas et le Petit Chose . Cela tient de l’entomologie, il recense les fausses pistes, relève les chausses-trappes de la langue qui vous font prendre des vessies pour des lanternes. De courts chapitres hachés, télescopés et bouleversants pour le premier, de longues phrases dans le second pour raconter le malentendu d’une soirée organisée par Sophie Calle le jour de la mort de Michel Leiris. L’Odyssée d’une petite vie ordinaire et pourtant vertigineuse.

Grégoire Bouillier
Rapport sur moi
J’ai lu

Grégoire Bouillier
L’invité mystère
Allia

 
Malavita, de Tonino Benacquista

Quand la famille Blake s’installe dans un village paisible de Normandie, qui peut se douter que les habitudes dans le vert boccage risquent de changer ? Car Fred Blake, derrière son faux air d’Américain moyen et sa propension nouvelle à l’écriture, est ce qu’on appelle dans le Milieu un « repenti », traître à la Cause, honni et recherché activement par ses amis d’hier qui lui veulent tout le mal du monde.
Il vaut mieux dans ce cas ne pas trop se faire remarquer et longer les murs quand on traverse le bourg. Mais hélas, on a beau chasser le naturel … on connaît la suite. Et ça ne va pas se passer comme ça … Benacquista nous revient avec sa verve et son humour habituels dans une histoire tonique, tragique et rebondissante à souhait !

Tonino Benacquista
Malavita
Gallimard

 
Longtemps, je me suis couché de bonne heure, de JP Gattegno

Il y a trop peu de romans joyeux. Celui-ci en est un et combien !
Sébastien Ponchelet est un râté exemplaire, un délinquant de bas de gamme. Après un bref séjour en prison où il rencontre et apprécie un pilleur de musées cultivé et passionné de lectures, il devient manutentionnaire chez un important éditeur parisien. C’est là qu’il découvre un manuscrit commençant par cette phrase maintenant célèbre : « Longtemps, je me suis couché de bonne heure. » Ce document va changer sa vie et l’entraîner dans des aventures un peu loufoques et très drôles. Ce roman est une réflexion intéressante sur la création littéraire et sur la réception du texte par son lecteur !

Jean-Pierre Gattegno
Longtemps, je me suis couché de bonne heure
Actes Sud

 
<< Début < Précédent 51 52 53 54 55 56 57 Suivant > Fin >>

Page 55 sur 57

Newsletter

Pour être tenu au courant des événements, activités et promotions de la librairie Graffiti, enregistrez-vous !

Notre blog lecture

La succession, Jean-Paul Dubois (Points-Seuil)

Littérature française

La mélancolie de l’auteur d’Une vie française fait merveille dans cette histoire d’héritage encombrant. De Miami ,où il a fuit danser le mambo et jouer à la pelote basque pour ne pas exercer auprès de son père, le narrateur revient à la mort de celui-ci. Mais réintégrer une famille

Continuer la lecture

Nora Webster, Colm Toibin (10/18)

Littérature étrangère

Cette chronique de la vie de famille en Irlande dans les années soixante révèle le grand art de Colm Toibin, se mettre entièrement du côté de son personnage. Une mère fort en gueule, dure avec elle-même et les siens mais aussi exemplative du renoncement que suppose être femme en Irlande

Continuer la lecture


Sigma, Julia Deck, (Editions de Minuit)

Littérature française

Cette dystopie dans le monde de la finance et des marchands d’art, entraine le lecteur au cœur de notre modèle culturel en l’exagérant à peine. Une Organisation (Sigma) pénètre les milieux influents pour veiller à qu’ils distillent une parole lisse et des idées convenues, qui

Continuer la lecture


Les fantômes du vieux pays, Nathan Hill (Gallimard)

Littérature étrangère

Pour un premier roman, c’est un coup de maître ! John Irving a adoré cette radioscopie tragi-comique des Etats-Unis de 1968 au 11 septembre. Un jeune universitaire tente d’enseigner Shakespeare à des étudiants en marketing et se réfugie dans les jeux vidéos. Son roman est en panne mais

Continuer la lecture


Philip Roth dans la Pléiade

Dernières lectures

Après Philippe Jaccottet, Mario Vargas Llosa et Kundera, Philip Roth entre de son vivant dans la Bibliothèque de La Pléiade. Ce premier volume rassemble les premières nouvelles et romans (1959-1977) qui l’ont propulsés dans la cour des grands auteurs américains. Après Goodbye Columbus, Le

Continuer la lecture