Votre librairie en Brabant Wallon. Commandez vos livres en ligne, venez les chercher en magasin !

Les Arts
Du sensible à l'oeuvre

DusensibleLa Lettre volée rassemble autour de la philosophie de la perception de Merleau-Ponty, plusieurs chercheurs internationaux qui se penchent sur le rapport nourricier avec lequel Merleau-Ponty a envisagé les arts (peinture, littérature).
Sous la direction d’Emmanuel Alloa et d’Adnen Jdey, l’ouvrage se divise en trois parties, la première restitue son esthétique si particulière en ce qu’elle envisage à la fois la matérialité de l’objet artistique, tableau ou texte, sans rien perdre de ce qu’il déclenche dans le corps et l’esprit. Une pensée sensible, qui cherche à lier ensemble l’œil et la main, la matière et l’imaginaire, le temps et l’espace, en même temps, sans éluder le mystère de cette alchimie féconde entre ce qui est, et ce qui n’est déjà plus, entre ce qui a précédé une création qui s’ouvre sur ce qui est encore à venir. Passionnante, tant pour l’artiste que pour celui qui regarde.
La seconde partie rassemble des cours, écrits, dialogues entretenus avec les arts et avec certains de ses représentants (Proust, Cézanne, Paul Klee, Paul Valéry).
Le dernier volet témoigne des horizons que Merleau-Ponty a ouvert, non seulement en philosophie mais aussi dans le champ artistique, en ce compris dans des disciplines qu’il a peu ou pas abordés, la sculpture, la danse, le théâtre, la musique ou la photographie, « phénoménologues malgré eux ».

Du sensible à l'oeuvre, sous la direction d'Emmanuel Alloa et d'Adney Jdey, La lettre volée, Bruxelles, 320p, 24€

 
Just Kids, de Patti Smith

just kids1967. C'était l'été de la mort de Coltrane, l'été de l'amour et des émeutes, quand une rencontre fortuite à Brooklyn guida deux jeunes gens dans la vie de bohème, sur la voie de l'art. Patti Smith et Robert Mapplethorpe avaient vingt ans ; elle deviendrait poète et performeuse, il serait photographe.  Ce livre, qui vient de paraître en poche (Folio), est un enchantement. A travers le récit de sa jeunesse, Patti Smith fait surgir de nos mémoires cet autre temps de l'Amérique, ces années 1960 et 1970 qui furent sans doute les années de gloire de la contre-culture, avant qu'elles ne se fracassent sur les années Reagan, le retour de la morale et les forces centripètes du marché. Patti Smith n'a pas toujours été cette rockeuse célébrée par les bobos de Saint-Germain-des-Prés. Elle fut cette artiste marginale qui débarqua un jour à New York avec Rimbaud en poche, et vécut avec Mapplethorpe un amour magnifique et tragique à la fois, qu'elle raconte avec justesse et pudeur, au-delà de leur séparation et de l'implacable surgissement du sida. Le New York de ces années-là, c'est aussi celui d'Andy Warhol, d'Allen Ginsberg, de Janis Joplin, du jeune Dylan, qui tous passèrent par le Chelsea Hotel, cet hôtel mythique transformé depuis, signe des temps, en hôtel de luxe.
Un livre d'une sensibilité rare, formidablement bien écrit, un beau moment d'émotion.

Patti Smith : Just Kids, Editions Denoël (2010), collection Folio (2012), traduit de l'américain par Héloïse Esquié.

 
Jean-Dominique Burton. Porto Novo

Burton Porto NovoPorto-Novo, c'est la capitale administrative et historique du Bénin tandis que Cotonou, plus connue, en est la ville principale et la capitale économique.
Porto-Novo, c'est aussi une ville de mémoire, au double patrimoine. La ville elle-même d'abord, à l'architecture ancienne, africaine et colorée. Et son histoire, celle des rois de Porto-Novo, et des secrets qu'elle recèle, en bordure du lagon : l'histoire d'un pays qui s'appelait le Dahomey. Mais c'est aussi une ville en plein développement, et
partir à la découverte de Porto-Novo à la suite des photographies de Jean-Dominique Burton, c'est percevoir aussi bien l'urgence de cette mémoire à conserver, que la modernité de cette vie qui enfle et évolue. Jean-Dominique Burton avait déjà produit un travail photographique remarquable sur cette région du monde, par le livre "Vaudou". Familier de l'Afrique, il l'est évidemment aussi du Congo et de ses relations avec la Belgique, comme en témoigne son livre "Matonge", reportage photo sur le versant bruxellois et le versant kinois de ce quartier africain. Tous ses livres sont présents chez Graffiti.

 

Porto-Novo, Cité rouge, esprit du lagon, Fondation Zinzou, 2011, 120 pages, 95 ill. couleurs, 38 Euros

 
<< Début < Précédent 1 2 3 4 5 6 Suivant > Fin >>

Page 2 sur 6

Newsletter

Pour être tenu au courant des événements, activités et promotions de la librairie Graffiti, enregistrez-vous !

Notre blog lecture

La succession, Jean-Paul Dubois (Points-Seuil)

Littérature française

La mélancolie de l’auteur d’Une vie française fait merveille dans cette histoire d’héritage encombrant. De Miami ,où il a fuit danser le mambo et jouer à la pelote basque pour ne pas exercer auprès de son père, le narrateur revient à la mort de celui-ci. Mais réintégrer une famille

Continuer la lecture

Nora Webster, Colm Toibin (10/18)

Littérature étrangère

Cette chronique de la vie de famille en Irlande dans les années soixante révèle le grand art de Colm Toibin, se mettre entièrement du côté de son personnage. Une mère fort en gueule, dure avec elle-même et les siens mais aussi exemplative du renoncement que suppose être femme en Irlande

Continuer la lecture


Sigma, Julia Deck, (Editions de Minuit)

Littérature française

Cette dystopie dans le monde de la finance et des marchands d’art, entraine le lecteur au cœur de notre modèle culturel en l’exagérant à peine. Une Organisation (Sigma) pénètre les milieux influents pour veiller à qu’ils distillent une parole lisse et des idées convenues, qui

Continuer la lecture


Les fantômes du vieux pays, Nathan Hill (Gallimard)

Littérature étrangère

Pour un premier roman, c’est un coup de maître ! John Irving a adoré cette radioscopie tragi-comique des Etats-Unis de 1968 au 11 septembre. Un jeune universitaire tente d’enseigner Shakespeare à des étudiants en marketing et se réfugie dans les jeux vidéos. Son roman est en panne mais

Continuer la lecture


Philip Roth dans la Pléiade

Dernières lectures

Après Philippe Jaccottet, Mario Vargas Llosa et Kundera, Philip Roth entre de son vivant dans la Bibliothèque de La Pléiade. Ce premier volume rassemble les premières nouvelles et romans (1959-1977) qui l’ont propulsés dans la cour des grands auteurs américains. Après Goodbye Columbus, Le

Continuer la lecture